Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Vous êtes définitivement convaincu par la cooptation ; plus qu’à décider votre responsable de l’implémenter ! Mais pour cela, vous devez estimer, et surtout justifier, les coûts engendrés. Le coût d’un recrutement par cooptation est principalement composé de la prime de cooptation offerte au coopteur lorsque son candidat est embauché. Nous vous expliquons comment définir son montant.

 

Prime de cooptation : définir le montant

La prime de cooptation est la clé de voûte du système de recrutement par cooptation. Elle motive et engage les collaborateurs dans cette démarche participative. Offerte par l’entreprise au coopteur qui a recommandé le candidat finalement embauché, il s’agit généralement d’une prime pécuniaire. Son montant peut être fixe, c’est-à-dire que chaque collaborateur touche la même prime quel que soit le profil recruté, ou bien variable. 

De nombreuses entreprises ont opté pour une prime de cooptation variable en fonction du type de profil recruté. Ainsi la prime versée pour le recrutement d’un cadre expérimenté ou d’un profil pénurique sera plus élevée que celle associée au recrutement d’un profil moins qualifié et/ou plus commun. La nature du contrat – CDD ou CDI – influence également le montant fixé de la prime.

Soyez avant toute chose attentif à doser vos primes de cooptation correctement : une prime trop faible risque de ne pas être suffisamment motivante, tandis qu’une gratification trop élevée risque de générer une avalanche de recommandations… au détriment de la qualité des profils présentés ! La pratique veut que la prime de cooptation corresponde à entre un quart et un tiers d’un salaire net mensuel.

Le coût de la cooptation pour l’entreprise

Chez Linkeys, on vous recommande de fixer le montant de la prime de cooptation entre 50€ et 2000€, en fonction des profils recherchés. Plus vous souhaitez un profil rare et/ou qualifié, plus il faudra se montrer motivant ! On compte en moyenne autour de 600€ de prime de cooptation par recrutement.

Les modalités de versement de la prime de cooptation dépendent également de vos préférences. Là encore on retrouve plusieurs écoles : certaines entreprises versent 100% de leur prime de cooptation à la signature du contrat d’embauche, d’autres la versent à la fin de la période d’essai. Une solution intermédiaire consiste à verser la moitié à la signature du contrat, l’autre moitié une fois la période d’essai terminée. Cela permet à la fois d’éviter de “perdre” l’argent de cette prime si le candidat retenu décide de quitter l’entreprise avant la fin de sa période d’essai, et de limiter la frustration du coopteur en le remerciant rapidement – une période d’essai peut durer jusqu’à 8 mois pour les cadres, en cas de renouvellement !

Vous êtes une start-up, TPE ou PME avec peu de moyens ? Pas de panique, vous pouvez opter pour une gratification en nature, sous forme de cadeau, bon d’achat, places de spectacle, voyage… L’idée n’est pas de donner des sueurs froides à votre trésorerie, mais plutôt de motiver vos troupes actuelles à s’impliquer, et de les remercier lorsqu’elles le font. 

Une prime de cooptation en nature peut d’ailleurs parfois davantage correspondre à vos valeurs d’entreprise. Autant en profiter pour réaffirmer et valoriser votre marque employeur ! Vous entrerez alors dans une boucle vertueuse : plus votre marque employeur est forte et perçue de façon positive, plus vos collaborateurs seront naturellement engagés dans la vie de l’entreprise.

Le coût d’un recrutement par cooptation restera dans tous les cas nettement moins élevé qu’un recrutement par voie classique, comme un cabinet de recrutement. Outre le montant de la prime déboursé au moment du recrutement, le ROI d’un recrutement par cooptation est très attractif : gain de temps considérable pour le recruteur (puisque le sourcing est assuré par les collaborateurs), haute qualité des profils, meilleure intégration du candidat retenu… 

En conclusion, le montant de vos primes de cooptation dépend principalement de vous ! Posez-vous les bonnes questions : quels profils recherchez-vous ? Sont-ils pénuriques ? Quelle est la nature du contrat de travail que vous proposez ? Quelles sont vos valeurs d’entreprise ? Et enfin, quelle est la rémunération moyenne de vos collaborateurs actuels ? La combinaison de toutes vos réponses vous guidera dans le choix du montant de la prime, sa nature et ses modalités de versement.

Linkeys démocratise le recrutement participatif et trouve les meilleurs candidats par la cooptation

Particuliers

Trouvez un job à une personne de votre réseau et gagnez jusqu'à 2000 € en lui envoyant simplement une de nos offres d’emploi.
Inscription gratuite

Entreprises

Découvrez la cooptation et améliorez vos flux de candidats avec Linkeys, la plateforme de recrutement participatif efficace et abordable.
Découvrir la cooptation avec Linkeys

L'article vous a plu, partagez-le

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn