Parce que recruter ne s’improvise pas quelle que soit la méthode employée, nous avons regroupé l’essentiel à savoir sur le recrutement par cooptation dans cet article. Préparez sereinement votre programme de cooptation et maximisez son impact grâce à nos conseils de pro !

 

Un recrutement par cooptation est plus complexe qu’il n’y paraît

Recruter en confiant le sourcing candidats aux collaborateurs en poste : plus facile à dire qu’à faire ! Si le principe de la cooptation repose sur la délégation d’une partie du parcours de recrutement au coopteur, le fameux troisième acteur de la cooptation, il implique de faire adhérer l’ensemble des collaborateurs à cette méthode avant de devenir efficace.

Toute la partie préparatoire, donc préalable au lancement des campagnes de recrutement, est à ne surtout pas négliger. La structuration d’un programme de cooptation doit répondre tant aux moyens humains et financiers des Ressources Humaines qu’aux considérations pratiques des salariés. Veillez à préciser les rôles de chacune des parties : l’entreprise en recherche, le coopteur et le coopté. Qu’y a-t-il en jeu pour le coopteur ? Est-ce suffisamment attractif ? Sans récompense promise, il y a fort à parier que l’intérêt des collaborateurs finisse par s’estomper. Or, sans coopteur, pas de coopté…

Pensez long terme et prévoyez l’animation de votre programme de cooptation au rythme des temps forts de l’année. Communiquez de façon régulière autour des enjeux et des résultats. Impliquez vos collaborateurs à l’aide de rencontres interactives ou de jeux.

La cooptation : avantages et inconvénients

Il n’existe aucun mode de recrutement miracle : la cooptation possède des avantages et inconvénients qui lui sont propres. Il est important de les mettre en perspective des moyens et de l’organisation du service RH.

Les avantages de la cooptation

Premier avantage d’un recrutement par cooptation : le gain de temps. Vous gagnez du temps non seulement au niveau du recrutement en lui-même, puisque vous déléguez le sourcing de candidats, mais en plus le poste est généralement pourvu plus vite que via d’autres méthodes de recrutement (29 jours en moyenne, contre 39 avec un jobboard) !

Deuxième avantage d’un recrutement par cooptation : la qualité. Là encore on retrouve cette notion de qualité à plusieurs niveaux. On constate en effet des profils de candidats globalement plus qualitatifs, tant au niveau des aptitudes professionnelles qu’au niveau de l’adéquation avec la culture d’entreprise… Et, une fois n’est pas coutume, c’est le coopteur qu’il faut remercier. Sa réputation étant en jeu, il ne proposera que des personnes de confiance. Il s’agira donc de personnes avec qui le coopteur entretient une relation personnelle. Il est par conséquent hautement probable qu’il ait présenté la culture d’entreprise au coopté avant que ce dernier n’officialise sa candidature. Cela a également pour conséquence de favoriser l’intégration du coopté et de réduire le taux de turnover : en moyenne après 3 ans, 47% des personnes cooptées sont encore en poste contre 14% des personnes recrutées par jobboard !

Les inconvénients des recrutements par cooptation

Premier inconvénient : la complexité de gestion. La cooptation repose sur le coopteur, qui occupe un rôle charnière. Mais l’immense majorité de vos coopteurs potentiels sont externes au service RH… Le temps économisé au niveau du sourcing candidats peut être nécessaire pour animer le programme de cooptation : répondre aux questions des coopteurs, créer les supports de communication, animer les réunions d’information, etc. Outre le temps de gestion, l’intégration d’un acteur supplémentaire dans le recrutement peut générer des tensions ou des difficultés : jalousie, rivalités, accusations de favoritisme… Il faut de plus prévoir un système de prime de cooptation complet et logique en fonction des postes à pourvoir et des profils recherchés.

Deuxième inconvénient : la force d’une entreprise repose sur l’ensemble des collaborateurs. C’est la combinaison de leurs compétences qui est moteur de croissance économique. Or, le recrutement par cooptation peut nuire à la diversité des talents et des points de vue nécessaire pour créer une synergie. Si les cooptés ressemblent aux coopteurs et que ces cooptés deviennent eux-mêmes coopteurs par la suite, il y a de fortes chances pour que le manque de diversité des profils finisse par avoir des effets négatifs au sein de votre entreprise.


Vous l’aurez compris, recruter par cooptation est un process à ne pas prendre à la légère. Les avantages que ce mode de recrutement participatif comporte est à la hauteur de l’investissement demandé ! La clé du succès : préparer soigneusement le terrain en cadrant correctement votre programme de cooptation dès le début. Dans certains cas il est plus simple de se faire accompagner par des outils de cooptation comme Linkeys. Réservez une démo dès à présent en nous contactant via le formulaire de contact !

Linkeys démocratise le recrutement participatif et trouve les meilleurs candidats par la cooptation

Particuliers

Trouvez un job à une personne de votre réseau et gagnez jusqu'à 2000 € en lui envoyant simplement une de nos offres d’emploi.
Inscription gratuite

Entreprises

Découvrez la cooptation et améliorez vos flux de candidats avec Linkeys, la plateforme de recrutement participatif efficace et abordable.
Découvrir la cooptation avec Linkeys

L'article vous a plu, partagez-le

Facebook
Twitter
LinkedIn