Les enjeux RH actuels impliquent non seulement le recrutement de nouveaux talents mais également la fidélisation des collaborateurs actuellement en poste. La quête de sens au travail et l’importance du bien-être personnel dans un contexte professionnel sont des priorités de plus en plus prégnantes chaque année. L’une des solutions les plus prisées par les services RH pour y répondre : le développement de la marque employeur. Nous vous aidons à mettre en place la vôtre en cinq étapes.

Comment créer sa marque employeur ?

 

1. Faire un audit des pratiques RH actuelles

Toute stratégie repose sur un point de départ constaté et un point d’arrivée souhaité. Impossible, donc, de faire l’impasse sur l’état des lieux de la situation. Analysez vos forces et faiblesses RH sur plusieurs points :

  • Parcours candidat : par quels biais les candidats entendent-ils parler de vous ? Pourquoi les candidats postulent-ils dans votre entreprise ? Pourquoi partent-ils ? 
  • Image et réputation : quelles sont vos valeurs d’entreprise, et comment transparaissent-elles au quotidien ? Sont-elles correctement perçues en externe ?
  • Concurrence : comme tout marché, celui de l’emploi est également soumis à concurrence. Quels sont les atouts et les points faibles de vos concurrents ?


Connaître votre positionnement actuel vous permettra d’orienter votre stratégie de marque employeur pour renforcer, ou, au contraire, corriger les points évoqués ci-dessus.

 

2. Définir une stratégie RH de marque employeur

Maintenant que l’audit de votre marque employeur est fait, définissez vos priorités RH : quelles sont les urgences ? Quels sont les moyens humains et financiers à votre disposition ?

Une fois votre identité (re)définie, clarifiez votre EVP (Employee Value Proposition, ou Proposition de Valeur pour les Employés en français). Détaillez ensuite clairement vos différents objectifs de recrutement et de fidélisation : canaux de communication, rythme d’animations, méthodes de recrutement alternatives (social recruiting, cooptation…), etc.

 

3. Augmenter sa visibilité

Pas de recrutement sans visibilité ! Assurez-vous d’être correctement visibles sur les canaux digitaux et physiques, et surtout d’être cohérents avec votre marque employeur. Une marque qui se veut dans l’air du temps ne peut pas se passer d’une présence forte sur les réseaux sociaux…

D’autre part, si vos besoins en recrutement sont importants, la mise en place d’une page carrière permettra de publier vos nombreuses offres d’emploi de façon claire pour les candidats. Profitez-en pour mettre en avant votre marque employeur de façon concrète : témoignages de collaborateurs, vidéos d’événements…

Déployer sa marque employeur pour fidéliser et attirer

 

4. Impliquer les collaborateurs

Vos collaborateurs en poste sont vos meilleurs ambassadeurs, car ils sont la preuve de ce que vous promettez. Attention au décalage qui se crée parfois lors de la mise en application d’une stratégie : si vos collaborateurs ne se sentent pas en phase avec la marque employeur annoncée, tout le travail sera à recommencer ! Pire, cela pourrait générer un “bad buzz”.

Pour engager vos collaborateurs, pensez à les impliquer de façon active dans la vie de l’entreprise : challenges sportifs ou intellectuels, organisation de “Vis ma vie”, petits-déjeuners d’intégration, mise en place du recrutement par cooptation…

Si, lors de l’audit, l’absence d’implication a été notée, prévoyez un temps suffisamment important au développement de ce point. L’implication des collaborateurs servira autant vos objectifs de recrutement que vos objectifs de fidélisation.

 

5. Construire un parcours candidat engageant

Dernière étape pour construire sa marque employeur mais non des moindres, il faut maintenant vous atteler au parcours candidat. Cela revient à répondre à la question suivante : comment transformer un inconnu en candidat motivé ?

Commencez par le plus simple : présentez-vous. Vidéo, page web, infographie… La forme peut varier en fonction de votre identité. Le fond, en revanche, doit permettre à toute personne extérieure d’avoir le sentiment de vous connaître après votre présentation. Histoire, étapes majeures, offre commerciale, emplacement géographique…

Une fois les présentations faites, il faut garder le contact. Votre page LinkedIn et autres réseaux sociaux seront ici un atout précieux. Pensez également aux formats newsletter et blog. Publiez vos actus, événements, témoignages de collaborateurs, etc.

Dernière étape : l’annonce d’offres à pourvoir. Rédigez vos offres d’emploi de façon cohérente avec votre marque employeur, n’hésitez pas à sortir des sentiers battus ! Parmi les pistes : offres d’emploi vidéo, organisation de rencontres, ou recrutement par cooptation.

 

Développer sa marque employeur requiert donc un travail conséquent tant en amont qu’en aval : audit de positionnement RH, définition de la stratégie, développement et entretien des canaux de communication, maintien de l’implication des collaborateurs… Mais bien exécutée, votre stratégie de marque employeur réduira votre turnover, favorisera la productivité de l’entreprise et augmentera votre vivier de candidats potentiels.

Linkeys démocratise le recrutement participatif et trouve les meilleurs candidats par la cooptation

Particuliers

Trouvez un job à une personne de votre réseau et gagnez jusqu'à 2000 € en lui envoyant simplement une de nos offres d’emploi.
Inscription gratuite

Entreprises

Découvrez la cooptation et améliorez vos flux de candidats avec Linkeys, la plateforme de recrutement participatif efficace et abordable.
Découvrir la cooptation avec Linkeys

L'article vous a plu, partagez-le

Facebook
Twitter
LinkedIn