LINKEYS: Est-ce que tu peux te présenter ?

LEA: Je m’appelle Léa, j’habite à Grenoble plus précisément sur Echirolles depuis plus de 15 ans. J’ai passé un BAC STMG en 2014. En 2018 j’ai décidé de réaliser un projet de reprise d’études afin de pouvoir obtenir un diplôme supplémentaire et faire un métier qui me plaît.

J’ai un petit frère de 21 ans et je vis chez mes parents. Je suis quelqu’un de très agréable, gentille, et toujours de bonne humeur. C’est ce qui me représente au quotidien.

LINKEYS: Dis-nous, qu’est ce qui te caractérise en tant que Léa d’après ton entourage ?  

LEA: Si tu demandes à mon entourage, ils te diront que Léa c’est l’humour, la gentillesse et la générosité, mais j’ai évidemment quelques défauts sinon ce n’est pas marrant ! Je suis assez nerveuse dans ma vie personnelle, je démarre au quart de tour mais j’arrive à me contrôler dans ma vie professionnelle. Au travail je suis quelqu’un de très agréable et facile à vivre. Je sais également me rendre disponible pour l’ensemble de l’équipe.

Dans ma vie personnelle, je suis très proche de ma famille. J’ai grandi avec des valeurs et des principes qui font de moi celle que je suis devenue. Que ce soit ma famille, mes amis, ou mes collègues de travail, je sais me rendre disponible pour eux tout en apportant joie et bonne humeur.

LINKEYS: Qu’est-ce que tu fais au sein du groupe SINCRONE ?

LEA: Je suis Assistante ADV : assistante administration des ventes depuis le 10 janvier. Mes missions au quotidien consistent à m’assurer du suivi et du traitement des commandes des commerciaux, mais également de la qualité du services à la clientèle. Je traite aussi les différentes sollicitations et demandes des clients (facturation, réclamations …).

Pour le moment je suis encore en phase d’apprentissage sur mon poste avec deux commerciaux. D’ici la rentrée, j’aurai 5 commerciaux et je travaillerai en toute autonomie.

LINKEYS: Comment se passe ton accompagnement, ta formation au sein de l’entreprise? Est-ce que tu as un tuteur ?

LEA: Mon accompagnement se passe très bien et je suis très contente d’être chez ILCO. Mme Hanen GAZAH est ma responsable. Elle s’occupe de moi depuis mon arrivée. Elle me forme sur l’ensemble des process Bouygues Telecom, m’accompagne dans ma formation et sait se rendre disponible pour toutes mes éventuelles questions. Elle me forme avec beaucoup de bienveillance et de professionnalisme.

Au sein du service ADV, nous sommes 7 filles. Elles m’ont toutes très bien accueillie dès mon arrivée et m’aident au quotidien dans l’ensemble de mes missions et mes points de blocage.

LINKEYS: A ton arrivée au sein de l’entreprise, est-ce que tu t’es sentie à l’aise, entourée sur ton poste ?

LEA: Oui, je me sens très bien entourée et ce n’est pas quelque chose que j’appréhendais. Je sais très vite m’adapter à une équipe. J’ai le sentiment de faire partie de l’équipe depuis déjà des mois.

LINKEYS: Tu parlais tout à l’heure de ta reprise d’études. Est-ce que c’est ton premier poste ?

LEA: Non, j’ai eu mon bac STMG en 2014 au lycée Grésivaudan à Meylan et j’ai continué à l’université pendant 2 ans dans deux filières différentes. Après mon bac, j’avais la possibilité de faire un BTS mais j’ai choisi la fac pour le côté autonomie. J’ai donc fait deux années dans deux filières différentes : la faculté de l’économie et gestion et la faculté des sciences de l’éducation. J’ai abandonné car le domaine universitaire ne m’était pas adapté et ne me correspondait pas, surtout en termes d’autonomie, je trouvais qu’on était trop livré à soi-même.

N’ayant que le bac comme diplôme, j’avais décidé de travailler pour me payer le permis de conduire. Dans le but d’être plus autonome financièrement et aussi d’aider mes parents. J’ai donc fait une année de périscolaire à la mairie de Claix où j’étais animatrice. Ça a été une très belle expérience que j’ai appréciée avec les enfants.

Cette expérience m’a permis de développer mon côté créatif mais surtout ma patience. Je suis quelqu’un de très impatiente à la base mais travailler tous les jours avec les enfants, surtout les tout-petits de 3 à 5 ans m’a permis de cultiver cette patience. Mais ce n’est pas tout, j’y ai aussi fait ma plus belle rencontre humaine et professionnelle.

C’est durant cette année que j’ai réfléchi au projet de reprendre mes études. C’était une décision mûrement réfléchie parce que ce n’est pas simple de reprendre ses études quand on a quitté le cursus scolaire. Il faut trouver la motivation et la détermination pour y arriver.

Je suis donc allée m’inscrire à la mission locale d’Echirolles afin de me renseigner sur un BTS en alternance qui pourrait me plaire. Depuis toute petite, l’école et moi ça fait deux ! Je n’ai jamais été très scolaire. Au lycée j’étais une élève très compliquée qui donnait du fil à retordre aux enseignants, j’étais souvent absentes, toujours en retard, je venais pour rigoler et amuser les autres. Les professeurs me répétaient très souvent que de toute façon si je continuais sur ce chemin que je n’arriverai à rien. Ma mère aussi me disait “ si tu ne fais pas d’études, que tu ne te remets pas en question et que tu ne te donnes pas les moyens pour y arriver alors tu seras obligée de faire quelque chose qui ne te plaira pas. »

J’ai décidé de faire un BTS Management des unités Commerciales en alternance à l’IMT de Grenoble où j’occupais le poste de conseillère de ventes chez Bocage. Ce qui me plaisait durant mon alternance c’était le contact client. Ceci m’a permis de travailler sur ma timidité afin d’être beaucoup plus à l’aise dans ma vie de tous les jours.

Après l’obtention de mon BTS, j’ai décidé de continuer en licence professionnelle Responsable Développement Commercial. J’ai trouvé mon alternance chez VOXATIC, distributeur d’Orange Business Service à Moirans au mois de novembre 2020. J’occupais le poste de Responsable fidélisation client. C’était une très belle expérience avec une équipe professionnelle et bienveillante. A la fin de mon contrat d’alternance, les responsables m’ont proposé un poste de téléprospection mais ce n’était pas un poste sur lequel j’aspirais démarrer ma carrière professionnelle.

LINKEYS: Tu gardes quand même de bonnes relations et de bons souvenirs ?

LEA: Oui. Je suis restée en contact avec les responsables et j’en garde de très bons souvenirs. Cette expérience m’a permis de connaître le secteur des télécommunications, d’approfondir mes connaissances commerciales mais surtout de réaliser ma licence et obtenir mon diplôme avec un joli 18 à mon mémoire !

LINKEYS: C’était donc une bonne revanche !

LEA: Clairement. Je reviens de loin, avec le comportement que j’avais au lycée et ma démotivation à ne pas savoir quoi faire de ma vie, on peut dire que c’était une belle revanche d’avoir fait BAC+3.

LINKEYS: Pour la suite, est-ce que tu t’es mise à chercher un emploi pour entrer dans la vie active ? Et comment s’est passé le processus de recrutement ?

LEA: Une semaine avant la fin de mon contrat chez VOXATIC, j’ai reçu une offre d’emploi de la part de mon frère via LINKEYS pour un poste d’assistante ADV. Il m’a encouragée à postuler parce que les critères correspondaient à mon profil. J’ai donc décidé de postuler après quelques hésitations. J’ai été rappelée directement dans la journée et je me suis entretenue avec Antoine NOEL, le chargé de recrutement d’ILCO. On s’est alors convenu d’un rendez-vous après la fin de mon contrat chez VOXATIC.

Le premier entretien s’est déroulé au siège ILCO à Echirolles avec ma responsable et Antoine. L’entretien était basé sur la présentation de l’entreprise, de ses valeurs, de sa politique RSE mais surtout des missions et des attentes du poste. C’était un bon entretien. Après une semaine d’attente, j’ai reçu un appel d’Antoine qui a souhaité me revoir pour un second entretien.

Le second entretien était basé principalement sur mes attentes par rapport à ce poste, si j’étais toujours intéressée et les perspectives d’évolution. Après un délai de 10 jours, Antoine m’a rappelée pour me demander si j’étais partante pour rejoindre l’aventure et ma réponse a été OUI !  

LINKEYS: Donc le processus de recrutement a été rapide et ils ont été réactifs ?

LEA: Oui, il y avait une semaine de battement entre chaque entretien. Il m’a proposé de commencer le 10 janvier. Ma responsable voulait me faire démarrer dans de bonnes conditions.

LINKEYS: C’est donc un poste que tu n’aurais pas vu si on ne te l’avait pas envoyé via LINKEYS ?

LEA: Non, je ne connaissais pas du tout LINKEYS, et si mon frère ne m’avait pas envoyé l’offre je serais passée à côté.

LINKEYS: Est-ce que tu aurais postulé à ce poste si c’était toi qui l’avait vu ?

LEA: Oui, j’aurais pu postuler mais toujours avec de l’appréhension. J’ai confiance en moi mais je suis très indécise et je peux douter de mes compétences par moment. Le destin fait bien les choses, mon frère m’a proposé l’offre, j’ai postulé, j’ai été embauchée et lui il a eu sa prime de cooptation. Au final, chacun est content !

LINKEYS: Et oui, et tout le monde est content !!! Et maintenant que t’es en poste, quelles sont les valeurs en dehors de tes missions et en termes de savoir que tu aimerais transmettre?

LEA: J’aimerais véhiculer à travers mes missions au quotidien, le collectif, je trouve que c’est important. C’est bien d’avancer seul mais ensemble on avance plus vite. Je dirais aussi l’entraide et la solidarité. Dans une équipe ou au sein d’un service c’est primordial. C’est des valeurs que j’ai retrouvées au sein de mon équipe. Pour finir, je dirais aussi que la rigueur, l’organisation et l’amabilité sont des valeurs que je souhaite véhiculer tout au long de ma carrière au sein d’ILCO.

LINKEYS: La cohésion et la bienveillance sont donc pour toi des valeurs primordiales ?

LEA: Très importantes ! Ce sont des valeurs que je partage au quotidien dans ma vie personnelle ou professionnelle. J’ai grandi dans une famille méditerranéenne, alors on m’a toujours inculqué le partage, la générosité, l’entraide, la cohésion mais surtout la bienveillance.

LINKEYS: Et ce sont des choses que tu as retrouvées sur ton poste aujourd’hui ?

LEA: Oui, vraiment. Ma responsable m’avait présenté les valeurs qu’elle souhaitait véhiculer au sein du service et qui étaient importantes pour elle lors de l’entretien. Je les ai retrouvées au sein de l’entreprise. On a fait un point au bout de 2 mois après ma prise de poste et je lui ai exprimé cette concordance entre mes valeurs et les valeurs du groupe mais surtout au sein du service ADV. C’est quelque chose qui a beaucoup facilité mon intégration.

LINKEYS: Je rebondis justement, parlant d’entraide et de valeurs d’entreprise, est-ce que tu as une anecdote sur quelqu’un que tu as rencontré dans ton parcours professionnel ?

LEA: C’était pendant mon expérience d’animatrice périscolaire à Pont-de-Claix. En fait, j’ai rencontré une jeune fille Mélissa DJEDIDI qui, aujourd’hui est ma meilleure amie au quotidien. On avait toutes les deux abandonné nos études. Elle avait fait une année de faculté en psychologie. Elle s’était retrouvée en même temps que moi à Claix en tant qu’animatrice, on s’est très vite bien entendues. On a commencé à partager tout de suite nos valeurs, notre humour et notre bienveillance. De fil en aiguille, je l’ai encouragée à reprendre les études avec moi. Ce n’était pas facile de la convaincre mais j’ai réussi et on s’est motivées toutes les deux, ensemble !

On a donc monté le projet pour faire le même BTS et la même licence. Nous étions dans la même classe, on s’est motivées à deux ! Elle est actuellement en Master 1 et j’ai obtenu un emploi. On a démarré l’année 2022 comme on le souhaitait. Et aujourd’hui, ça fait bientôt 7 ans qu’on se connaît, elle est devenue ma meilleure amie, c’est ma sœur et c’est ma plus belle rencontre professionnelle. Rien n’arrive pas hasard, tout est écrit !

LINKEYS: Elle voulait tout arrêter et puis grâce à toi finalement, elle est en master.

LEA: Elle voulait juste travailler par-ci, par-là, comme moi, pour avoir de l’argent de côté et pouvoir passer son permis. Et au final, on s’est motivées, on a fait notre reprise d’études, on a validé notre bac +3 toutes les deux ! Et si c’était à refaire, sans hésitation !

LINKEYS: C’est intéressant car ça fait de l’entraide et c’est plus facile à deux que toute seule face à son avenir.

LEA: Par moment, quand on avait des baisses de motivation, j’arrivais à la motiver et à lui dire “quand on veut on peut”

Quand on veut réussir dans la vie, peu importe les obstacles qu’on pourra trouver sur le chemin, avec simplement de la détermination et de la motivation on y arrive.

LINKEYS: Et pour finir, est ce que tu aurais envie de remercier des personnes ou de donner un conseil à ceux qui auraient eu le même parcours que toi?

LEA: Faut toujours aller au bout de ses objectifs et ses envies. Peu importe ce qui peut arriver et ce que la vie nous réserve, quand on a confiance en soi et qu’on est motivé et déterminé on y arrivera forcément. Ne jamais baisser les bras.

Je souhaite remercier ma famille qui m’a toujours poussée et motivée dans mes projets. Les parents, c’est ce qu’il y a de plus important !

J’aimerais aussi remercier mes anciens collègues et principalement Nadir LAHMADI mon tuteur de licence et Nathalie DE JESUS responsable ADV que j’ai pu rencontrer durant mon alternance et tout ce qu’ils ont pu m’apporter au quotidien par leurs vécus et expériences.

Si je dois dire une phrase ou un dicton, ce sera la phrase de Charlie Chaplin “ une journée sans rire est une journée de perdue”. Faut savoir par moment lâcher prise, s’amuser, rigoler et savoir passer de bons moments. Profiter de sa vie à fond, profiter de chaque instant avec les personnes qui nous entourent. On ne sait pas de quoi est fait demain et si on sera là.

Particuliers

Trouvez un job à une personne de votre réseau et gagnez jusqu'à 2000 € en lui envoyant simplement une de nos offres d’emploi.
Inscription gratuite

Entreprises

Découvrez la cooptation et améliorez vos flux de candidats avec Linkeys, la plateforme de recrutement participatif efficace et abordable.
Découvrir la cooptation avec Linkeys

L'article vous a plu, partagez-le

Facebook
Twitter
LinkedIn