Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

La cooptation est un mode de recrutement participatif émergent, qui se définit par une implication active des différents membres d’un réseau professionnel. L’objectif pour les entreprises : recruter rapidement un candidat qualifié grâce à un système de recommandation, tout en économisant le temps de recherche. Et ça marche !

 

La cooptation, pour qui ?

Bonne nouvelle : la cooptation s’adresse à tout le monde ! Particulier, salarié et entreprise, chacun a son rôle à jouer.

En voici la définition : la cooptation est un mode de recommandation d’un candidat issu de son réseau, pour un poste vacant donné. La cooptation a un fonctionnement tripartite :

  • Le premier acteur, l’entreprise, publie une offre d’emploi via un service de cooptation
  • Le deuxième acteur, le particulier, ou coopteur, recommande un proche qu’il estime compétent en fonction de la fiche de poste
  • Le troisième acteur, le candidat proposé (ou coopté) candidat au poste.

La cooptation est donc un système de recrutement participatif 100 % gagnant. L’entreprise gagne du temps et s’assure de recevoir des candidatures pertinentes issues de candidats qualifiés ; le coopteur touche une prime de cooptation si son candidat est embauché, pouvant aller jusqu’à 2000 € chez Linkeys pour les profils les plus recherchés ; le coopté a accès à des offres d’emplois dont il n’aurait pas forcément entendu parler sans un système de cooptation.

Le réseau est au cœur de la définition de la cooptation. La cooptation peut être interne ou externe.

La cooptation externe 

Elle représente la sollicitation d’un réseau au sens large du terme. Dans ce cas, les coopteurs ne sont pas membres de l’entreprise en recherche de candidat. Bien sûr, c’est indispensable qu’ils connaissent le coopté… Le but étant de recommander des candidats dont on connaît les compétences et les valeurs !

La cooptation interne 

A l’inverse, la cooptation implique que les coopteurs soient salariés dans l’entreprise en recherche de candidats. Dans ce cas, les salariés relaient l’offre d’emploi auprès de leurs réseaux respectifs. L’avantage de la cooptation interne : les candidats potentiels ont une meilleure connaissance de la culture d’entreprise, puisqu’ils connaissent personnellement au moins un salarié qui y travaille. Il y a davantage de chances que les valeurs du candidat coïncident avec celles de l’entreprise.

Les avantages de la cooptation

Attention à ne pas confondre “cooptation” et “piston”, ou copinage ! Quand le piston mènera le salarié d’une entreprise à pousser la candidature d’une connaissance sans forcément prendre en compte l’adéquation entre ses compétences et le poste, dans un système de cooptation, les candidats cooptés intègrent un parcours de recrutement classique. 

Le recruteur reste impartial et s’assurera que tant les valeurs que l’expertise du candidat retenu sont en parfaite concordance avec la fiche de poste. Par définition la cooptation regroupe donc tous les avantages de l’activation d’un réseau, sans les inconvénients ! Et ce, pour les trois parties prenantes évoquées plus haut : le recruteur, le coopteur et le coopté.

Pour les entreprises la cooptation est une source de candidats supplémentaire, qui vient compléter les systèmes déjà en place. Le principe diffère des systèmes classiques puisqu’il ne s’agit pas seulement d’attirer des candidats en recherche active : la cooptation permet de toucher des candidats potentiels actuellement en poste. 

Outre cela, la cooptation permet de gagner en temps de recrutement. Les profils recommandés sont généralement qualifiés, les recruteurs perdent moins de temps à traiter chaque candidature. Ce gain de temps se traduit mathématiquement par un gain financier : le temps, c’est de l’argent ! Enfin, la cooptation est un levier d’activation de la marque employeur. Les salariés deviennent de véritables ambassadeurs de l’entreprise, en promouvant ses valeurs. Le sentiment d’appartenance augmente.

Pour les coopteurs les avantages sont tout aussi nombreux ! Les coopteurs salariés deviennent de véritables acteurs de l’évolution de leur entreprise, en proposant des profils qui lui permettraient d’atteindre ses objectifs. Un lien de confiance se construit entre l’employeur et l’employé, qui partagent un même but. Les coopteurs externes, quant à eux, bénéficient d’un système qui leur permet à la fois de gagner de l’argent (si leur coopté est embauché), et de rendre service à leurs connaissances en leur donnant accès à des offres d’emploi dont ils n’auraient pas eu connaissance autrement.

La cooptation se définit donc par une participation active de chacun des acteurs : le recruteur, le coopteur et le coopté. Tous misent sur une confiance réciproque pour atteindre un objectif commun : recruter rapidement un profil qualifié à un poste donné, dont les valeurs sont en adéquation avec celles de l’entreprise.

Linkeys démocratise le recrutement participatif et trouve les meilleurs candidats par la cooptation

Particuliers

Trouvez un job à une personne de votre réseau et gagnez jusqu'à 2000 € en lui envoyant simplement une de nos offres d’emploi.
Inscription gratuite

Entreprises

Découvrez la cooptation et améliorez vos flux de candidats avec Linkeys, la plateforme de recrutement participatif efficace et abordable.
Découvrir la cooptation avec Linkeys

L'article vous a plu, partagez-le

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn