Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

L’intérim ou comment gérer deux employeurs

Longtemps perçu comme un travail d’appoint, l’intérim offre aujourd’hui de nombreuses possibilités. Multiplication des expériences professionnelles, confirmation d’un projet professionnel, ou même tremplin vers le CDI.

Alors comment jongler entre son agence d’intérim et son employeur final ? On vous donne les clefs pour utiliser au mieux ce type de contrat.

 

L’intérim, une relation tripartite

C’est une des grandes particularités du contrat d’intérim : il fait intervenir 3 acteurs.

  • L’entreprise utilisatrice, qui a besoin de ressources pour une mission donnée
  • L’entreprise de travail temporaire (ETT), mandaté par l’entreprise utilisatrice
  • Le salarié intérimaire, payé par l’ETT pour le compte de l’entreprise utilisatrice

Même si vous effectuez vos missions intérim au sein de l’entreprise utilisatrice, l’entreprise de travail temporaire reste votre employeur et votre interlocuteur privilégié. Tisser du lien avec l’ETT, c’est favoriser votre placement pour de prochaines missions !

Définir vos envies pour bien naviguer entre entreprise utilisatrice et entreprise de travail temporaire

Vous êtes saisonnier avec une activité différente l’hiver ou l’été ?

Ou plutôt sédentaire, avec plusieurs missions qui se sont bien déroulées avec une même entreprise utilisatrice ?

  • Dans le premier cas de figure, vous avez tout intérêt à tisser du lien avec votre agence d’intérim. Elle sera en mesure de vous proposer différentes missions selon vos envies, votre mobilité.

Vous voulez passer l’hiver à la montagne et l’été à la mer ? Facilitez-vous la vie en “déléguant” votre recherche d’emploi à l’ETT. La garantie de travailler toute l’année, avec un seul interlocuteur emploi pour tout gérer.

  • Si au contraire, vous cherchez à vous engager auprès d’une entreprise, sachez que l’intérim représente également une belle porte d’entrée.

En effet, longtemps perçu comme une solution d’appoint pour des missions courtes, l’intérim propose aujourd’hui des missions de plusieurs semaines voire plusieurs mois.

Et il n’est pas rare qu’une entreprise utilisatrice souhaite embaucher en CDI les intérimaires à l’issue de ces périodes longues.

Zoom sur le CDI  intérimaires (CDII)

Oui, vous avez bien lu ! Le CDI n’est plus réservé aux entreprises “classiques”.

Mais alors, c’est quoi le CDI intérimaire (CDII) ?

  • Un contrat à durée indéterminée entre l’ETT et l’intérimaire. L’ETT peut alors proposer des missions diverses et variées pendant une période de 36 mois
  • Entre 2 missions, l’intérimaire reste employé et rémunéré par l’ETT, mais doit rester disponibles pour de nouvelles missions

L’intérimaire bénéficie alors des avantages d’un CDI : salaire fixe, sécurité de l’emploi… Tout en gardant également les intérêts de l’intérim : diversité des missions, rencontre de nouvelles équipes, découverte de nouvelles entreprises, mobilité…

Que vous soyez en quête de stabilité ou friand de diversité, vous pourrez mettre à profit cette relation unique entre deux employeurs !

Linkeys démocratise le recrutement participatif et trouve les meilleurs candidats par la cooptation

Particuliers

Trouvez un job à une personne de votre réseau et gagnez jusqu'à 2000 € en lui envoyant simplement une de nos offres d’emploi.
Inscription gratuite

Entreprises

Découvrez la cooptation et améliorez vos flux de candidats avec Linkeys, la plateforme de recrutement participatif efficace et abordable.
Découvrir la cooptation avec Linkeys

L'article vous a plu, partagez-le

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn