L’un des (nombreux) avantages d’un recrutement par cooptation, c’est son coût : deux fois moins important que le coût d’un recrutement classique. Le poste de dépense principal est la prime de cooptation offerte au coopteur dont le candidat est recruté. Mais comment savoir à quel prix la fixer ? Nous vous donnons les clés pour définir son montant.

Comment fixer le montant d’une prime de cooptation ?

Le coopteur est au centre du recrutement par cooptation. C’est lui qui assure l’interface entre l’entreprise en recherche de candidats et son réseau en quête d’un nouveau poste. Il est donc nécessaire de s’assurer de sa coopération ! C’est le rôle de la prime de cooptation, généralement distribuée sous une forme financière à la suite d’une embauche réussie. Elle stimule les collaborateurs et les embarque pleinement dans le programme de cooptation établi par le service RH.

Le montant de la prime de cooptation peut être identique pour toutes les offres d’emploi ou bien varier selon certains critères. Il est fréquent de voir des primes de cooptation plus élevées pour une recherche de profil expérimenté et/ou pénurique. Le niveau de qualification et la nature du contrat (à durée déterminée ou non) vont également avoir un impact.

Attention à proposer un montant cohérent : une prime de cooptation trop élevée peut mener vos coopteurs à proposer des profils parfois peu qualitatifs, tandis qu’à l’inverse, une prime trop faible ne générera qu’un faible investissement de la part de vos collaborateurs. On estime que le montant d’une prime de cooptation doit se situer entre un quart et un tiers du salaire net mensuel moyen. Chez Linkeys, nous vous conseillons de fixer votre prime de cooptation aux alentours de 600€, sur une amplitude de 50€ à 2000€ en fonction de la rareté du profil recherché.

Combien coûte la prime de cooptation pour l’entreprise ?

La prime de cooptation peut être versée en fonction de vos préférences et de votre trésorerie. Certaines entreprises la délivrent en une fois à la signature du contrat d’embauche du candidat coopté ou à la fin de la période d’essai, tandis que d’autres choisissent de la verser en plusieurs fois. Dans ce cas, la moitié de la prime est versée à la signature du contrat, et le solde est payé une fois la période d’essai terminée. Cette dernière option est fréquemment appliquée car elle permet de contenter les différentes parties prenantes : le coopteur est remercié rapidement de son implication, tandis que l’entreprise s’assure de la fiabilité de sa nouvelle recrue avant de verser la totalité de la somme promise.

L’idée de simplement verser une somme d’argent à vos collaborateurs vous paraît à côté de vos valeurs d’entreprise ? Vous êtes une petite structure et n’avez pas un grand budget à consacrer à la cooptation ? La prime de cooptation peut tout à fait prendre une forme autre que pécuniaire ! Une gratification en nature est plus chaleureuse qu’un virement bancaire. Proposez des cadeaux cohérents avec votre secteur d’activité et votre marque employeur, des bons d’achat, des billets pour une activité culturelle (musée, théâtre, spectacle…), ou encore un voyage. Vous pouvez également imaginer un système hybride… Tout est possible ! L’idée à ne pas perdre de vue, lorsque vous déterminez le montant de votre prime de cooptation, c’est qu’elle doit permettre à la fois d’engager et de remercier vos collaborateurs dans ce process de recrutement participatif.

Au-delà du montant de la prime, c’est le retour sur investissement d’un recrutement par cooptation qu’il est important de considérer. Plusieurs études menées en France comme à l’étranger ces dernières années s’accordent à dire que, outre le temps gagné par les Ressources Humaines puisque la partie sourcing est déléguée, la cooptation permet de dénicher des candidats plus qualifiés et qui restent plus longtemps en poste grâce à une meilleure intégration. 

La meilleure méthodologie pour déterminer le montant d’une prime de cooptation… C’est la vôtre ! Tout dépend de votre contexte, de vos besoins et de vos moyens. Plus vous cherchez des profils pénuriques et expérimentés dans un milieu concurrentiel, plus vous avez intérêt à proposer une prime de cooptation élevée. Gardez tout de même en tête vos valeurs d’entreprise et la rémunération moyenne de vos collaborateurs actuels afin de proposer une prime de cooptation cohérente et attractive.

Linkeys démocratise le recrutement participatif et trouve les meilleurs candidats par la cooptation

Particuliers

Trouvez un job à une personne de votre réseau et gagnez jusqu'à 2000 € en lui envoyant simplement une de nos offres d’emploi.
Inscription gratuite

Entreprises

Découvrez la cooptation et améliorez vos flux de candidats avec Linkeys, la plateforme de recrutement participatif efficace et abordable.
Découvrir la cooptation avec Linkeys

L'article vous a plu, partagez-le

Facebook
Twitter
LinkedIn