Si la cooptation, ce mode de recrutement participatif émergent, peut donner l’impression d’être plus informelle que les méthodes de recrutement traditionnelles, elle n’en reste pas moins un procédé à prendre au sérieux. Nous vous donnons les clés pour réussir à animer votre programme de cooptation interne et booster votre marque employeur.

 

Définir et cadrer son programme de cooptation

Un recrutement par cooptation engage trois parties : l’entreprise qui cherche à recruter, le coopteur, qui est souvent salarié de l’entreprise, et le coopté. Il est primordial que les règles soient claires pour ces trois acteurs. Voici quelques exemples de questions à se poser au moment de la conception du programme :

  • Quelle est la place accordée à la cooptation parmi les différents canaux de recrutement ?
  • Quels sont les moyens humains et financiers disponibles pour l’animation du programme de cooptation ?
  • Comment le collaborateur doit-il présenter son candidat, et dans quels délais ?
  • Le collaborateur dispose-t-il un support de présentation du poste à transmettre à de potentiels candidats ?
  • Quels sont la nature et le montant de la prime de cooptation accordée au coopteur ?
  • Souhaitez-vous gérer votre programme de cooptation “à la main”, ou bénéficier de la puissance d’un outil dédié comme Linkeys ?

Nous vous conseillons d’établir une charte de cooptation à mettre à disposition de votre service RH ainsi qu’à l’ensemble des salariés intéressés.

Communiquer régulièrement avec ses collaborateurs

Mettre en place un programme de cooptation est aussi l’occasion de travailler et diffuser sa marque employeur. Avant de vous contacter pour postuler, 95 % des personnes font des recherches sur votre entreprise. Grâce à la cooptation, ce sont vos propres collaborateurs qui sont les ambassadeurs de votre entreprise. Assurez-vous qu’ils soient correctement informés sur les valeurs, la direction prise par l’entreprise et les différents avantages déployés pour eux.

Vous aurez beau mettre en place le programme de cooptation le plus attractif du monde, si vos salariés ne sont pas au courant de son existence, ils n’y participeront pas. Communiquez de façon régulière :

  • Au moment du lancement du programme de cooptation
  • En amont des différentes opérations de recrutement
  • En cas de recrutement par cooptation réussi

Utilisez les différents canaux de communication à votre disposition, tant digitaux que physiques : intranet, campagnes mail, kakémonos, flyers… En multipliant les points de contact, vous vous assurez de toucher l’ensemble de vos collaborateurs.

Intégrez également des informations dans l’onboarding de tous vos nouveaux collaborateurs pour obtenir leur coopération dès leurs débuts.

Enfin, pensez à échanger régulièrement avec les différents managers afin de les informer des nouveautés et de récolter du feedback sur votre stratégie de communication actuelle. Les collaborateurs ont-ils connaissance de l’existence de votre programme de cooptation ? Ont-ils bien conscience des récompenses à la clé ? Se sentent-ils impliqués ? Leurs retours terrain seront précieux pour ajuster vos actions et maximiser leur efficacité. Il s’agit non seulement d’informer, mais également de faire adhérer.

Engager ses salariés de façon active

Un collaborateur actif est un collaborateur qui se sent impliqué ! Maintenant que votre programme de cooptation est structuré et que l’ensemble des salariés est informé de son existence, il ne vous reste qu’à motiver vos troupes. 

Vous disposez de plusieurs leviers d’action :

  • Mettre l’accent sur les contreparties pour les coopteurs. En insistant sur les récompenses offertes en cas de recrutement réussi vous maintiendrez plus facilement l’intérêt. Il peut s’agir de la prime de cooptation ou d’une valorisation individuelle du coopteur : portrait dans le journal interne, témoignage vidéo…
  • Passer par l’événementiel. Difficile de trouver une action plus passive que lire un mail. En proposant un petit-déjeuner thématique, une session questions-réponses ou un événement à distance afin de présenter votre programme de cooptation, vous rendez vos collaborateurs réellement actifs dans la compréhension de ses enjeux.
  • Miser sur le jeu. Challenge en équipe, jeu-concours, mini-jeux de type rébus ou mot caché dans le journal interne avec un gagnant tiré au sort… La gamification est une méthode d’engagement éprouvée qui stimule l’esprit de compétition, implique fortement les participants et restera en mémoire de vos salariés.

L’engagement des collaborateurs doit évidemment faire partie intégrante de la gestion quotidienne de votre programme de cooptation. Chaque campagne de communication, qu’il s’agisse de la présentation initiale du programme ou des différentes campagnes de recrutement, doit idéalement être accompagnée d’une stratégie d’engagement des collaborateurs. 

Animer son programme de cooptation requiert donc une stratégie de gestion globale du process. Il est indispensable d’établir des règles claires pour tous en amont, et de prévoir des moyens humains et financiers sur le long terme pour communiquer et engager les collaborateurs. Il existe des outils de cooptation comme Linkeys qui intègrent des solutions et des conseils pour booster votre marque employeur et faciliter la gestion de vos campagnes de recrutement par cooptation. N’hésitez pas à nous contacter ! 

Linkeys démocratise le recrutement participatif et trouve les meilleurs candidats par la cooptation

Particuliers

Trouvez un job à une personne de votre réseau et gagnez jusqu'à 2000 € en lui envoyant simplement une de nos offres d’emploi.
Inscription gratuite

Entreprises

Découvrez la cooptation et améliorez vos flux de candidats avec Linkeys, la plateforme de recrutement participatif efficace et abordable.
Découvrir la cooptation avec Linkeys

L'article vous a plu, partagez-le

Facebook
Twitter
LinkedIn